La prodigieuse huile d’olive : olivie

La prodigieuse huile d'olive : olivie

L’huile d’olive est utilisée à travers le monde pour ses vertus sur la santé. Son prix peut valoir de « l’or » selon où les olives sont cultivées et/ou bénéficient de labels protégés ou Bio.

L’huile d’olive : cet or vert

Le célèbre régime alimentaire crétois, se caractérise par une alimentation équilibrée riche en légumes, en poissons et en une consommation importante d’huile d’olive.  Ce mode de nutrition contribue à une diminution significative des cas d’infarctus, de maladies cardiovasculaires et de tumeurs. En outre, des études montrent que l’huile d’olive possède de bonnes sources d’antioxydants combattant les radicaux libres responsables du vieillissement des cellules et du développement de cancers.

Cette huile se révèle être également un joyau pour la peau et les cheveux. Riche en acide oléique, linoléique et en vitamine E et A, elle a une action nourrissante, hydratante et redonne force et brillance à la fibre capillaire.

                                                        Attention !

Pour avoir un maximum des bienfaits de cette huile, il faut savoir la choisir. On doit privilégier :

– Les huiles extra-vierges et issues d’une première extraction ou première pression à froid.
– Les huiles d’olives vendues dans un packaging opaque qui les protège de la lumière et de l’oxydation.
– Les huiles labélisées AOP, AOC, IGP : ces labels garantissent la provenance de l’huile et sa qualité. Celles ayant l’indication « Union européenne », « U.E. hors U.E. » sont souvent un assemblage de diverses huiles dont la qualité et la région ne sont pas indiquées.
– Le taux d’acidité entre 0,35 et 0,5% : plus le taux est faible plus l’huile est précieuse.

Pourquoi l’huile d’olive Olivie se démarque des autres ?

Comme indiquée plus haut, l’huile d’olive est naturellement pourvue en antioxydants. En effet, elle renferme des polyphénols, des hydroxytyrosols et tyrosols jouant un rôle :
♦Anti radicaux libres.
♦Limitant l’oxydation des lipides sanguins, ce qui réduit le niveau d’oxydation du cholestérol LDL, et contribue à protéger nos artères contre l’athérosclérose.

Une fois ingéré :

Surtout au niveau du grêle, 100% de l’Hydroxytyrosol et du Tyrosol apparaissent rapidement dans le sang. Ils se répartissent dans tous les tissus de l’organisme, y compris le cerveau, car capables de traverser la barrière hémato-méningée pour protéger les cellules cérébrales. Ils sont totalement éliminés à la 3ème heure. Les taux éliminés, 30% dans les urines, dépendent de la quantité absorbée. 

Extrait du site du Professeur Henri Joyeux.

Olivie
L’huile d’olive Olivie provient d’oliviers plantés au sein d’un désert de rocailles au pied de l’Atlas marocain à El-Borouj. Les conditions de vie très rudes avec des températures élevées et peu d’humidité, obligent les oliviers à se mettre en situation de survie. Ils produisent ainsi une quantité très importante de polyphénols notamment les fameux hydroxytyrosol et tyrosol.

Sa richesse et son goût

Elle est produite dans un terrain vierge loin de toute source de pollution et de contamination. Cela lui a valu l’obtention du label Bio AGRICERT. Elle est, en outre, extraite d’une première pression à froid et est donc extra-vierge.

Après analyse par le professeur BENLEMLIH, directeur du Laboratoire de Biotechnologie de la Faculté des Sciences Dar El Mehraz de Fez, on s’est rendu compte que l’huile de ces oliviers contient :
– Environ 10 fois la valeur normale de polyphénols.
– 30 fois plus d’hydroxytyrosol qu’une huile d’olive vierge-extra traditionnelle.
– Aucune trace de résidu de pesticide trouvée : ce qui en fait un liquide pure.

Par sa concentration exceptionnelle en antioxydants, nous pouvons dire qu’elle procure beaucoup plus de bienfaits qu’une huile d’olive classique. Celle-ci se ressent en bouche.  Sa saveur unique est très caractéristique : le palais est exalté par ses notes épicés, poivrés et amers. D’ailleurs, son goût et son odeur peuvent varier selon les différentes parcelles influencées par le type de sol présent dans ce désert.

Comment la consommer ?
Il est conseillé d’en consommer entre 1 ou 2 cuillère(s) à soupe par jour, pure ou imbibée dans du pain ou dans l’assaisonnement d’une salade par exemple.

Cette dose apporte à l’organisme 60 mg de polyphénols par 20g d’huile d’olive, soit 20 x plus que la dose minimale recommandée par l’EFSA de 5 mg.
Mon avis

Je savais que l’olive et son huile étaient un trésor de la nature aux multiples merveilles pour la santé, l’épiderme et les cheveux.
Mais, il y a tellement d’huiles d’olive vendues en grande distribution, dans les marchés et de provenances  floues qu’on s’y perd dans notre choix. Les scandales agroalimentaires dévoilés au fur et à mesure du temps, nous rendent aussi plus méfiants et perdus.

Olivie permet d’avoir une huile extra-vierge, conditionnée dans une bouteille en verre opaque pour préserver ses qualités nutritionnelles et gustatives singulières. Elle est exempte de tout résidu de pesticide et a obtenu la certification Bio AGRICERT. De plus, elle est issue d’un terroir unique au pied de l’Atlas lui conférant une concentration prodigieuse en polyphénols et hydroxytyrosol si importants pour protéger notre métabolisme.

Cette huile d’olive est un coup de cœur ! Je vous la recommande vivement pour ses propriétés uniques et son goût corsé et puissant (vous êtes prévenus !). Elle est parfaite pour rehausser les vinaigrettes, les légumes vapeurs ou sautés ou les poissons en y ajoutant un filet généreux après cuisson. J’aime bien également la manger avec un morceau de pain. Consommée régulièrement, elle a vraiment une action bénéfique sur l’organisme.

Où l’acheter ?

Vous ne la trouvez à ma connaissance qu’en boutique Bio en ligne. Je l’achète sur l’eshop La maison de Joseph ou sur NATURAmedicatrix.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *