Mes remèdes naturels contre les infections ORL

Mes remèdes naturels contre les infections ORL

Winter is coming !

Oui, l’automne est bien installé…mais, la vague de froid qui déferle, annonce l’arrivée prochaine de l’hiver. Ces changements de température, nous rendent plus fragiles et susceptibles d’attraper un rhume, une angine ou une rhinopharyngite. Toutes ces infections ORL s’accompagnent de désagréments comme la toux sèche ou grasse, le nez bouché, les maux de tête ou la nausée. Beaucoup de médicaments vendus en pharmacie sans ordonnance sont pointés du doigt pour leur rapport bénéfice/risque.

Pour ma part, j’essaie de limiter les médicaments conventionnels pour me tourner vers des alternatives plus saines surtout pour des petits bobos du quotidien ou de saison.

Je vous partage dans ce billet mes remèdes, testés et approuvés pour prévenir ou aider à guérir des infections ORL.

NB : si les symptômes sont graves et persistes, consulter un médecin est primordial.

Le sel

Pour assainir la gorge, les japonais pratiquent le gargarisme à base d’eau chaude et de sel. L’eau chaude aide à fluidifier les secrétions qui se forment, facilitant ainsi leur élimination. Le sel, quant à lui, assèche les tissus victimes d’inflammation, ce qui soulage les irritations. Il a aussi une action antibactérienne.
Recette : Faites chauffer de l’eau (ne pas faire bouillir, juste bien tiédir) dans une casserole. Dans un verre, mettez une cuillère à café de sel (de Guérande de préférence). Versez l’eau dans ce verre, mélangez, puis, gargarisez-vous avec. Répétez ce rituel 3 fois par jour et jusqu’à ce que votre gorge aille mieux. Vous verrez que la sensation d’irritation diminuera.
Mon expérience : Dès que je ressens les premiers picotements de la gorge, ce remède me soulage beaucoup. Ma gorge est plus apaisée.

Le citron

Les vertus du citron sont extraordinaires et nombreuses ! Bourré en vitamine C et polyphénols, Il est un aliment de choix pour renforcer le système immunitaire et alcaliniser le corps pour réduire les inflammations. Le citron est également un puissant antibactérien et antiviral. Il est donc parfait contre le rhume et pour le bien-être du corps au quotidien.

Recette : Faites chauffer de l’eau. Dans un verre, pressez ½ citron jaune ou vert Bio. Versez l’eau chaude (non brulante) dans ce verre. Mélangez et buvez ce breuvage en étant à jeun. Renouvelez ce rituel tous les matins.
Mon expérience : ce jus bu chaque matin est vivifiant et lutte vraiment contre les infections ORL. Il est un bon préventif contre ces maladies. Il a un fort pouvoir assainissant et purifie l’haleine ! Un must have pour moi !

Le miel

Le miel est utilisé depuis la nuit des temps, dans toutes les contrées et unanimement reconnus pour ses miracles sur la santé ! Il est un excellent énergisant, désinfectant et antibactérien. On l’utilise également dans certains hôpitaux pour ses vertus cicatrisantes avérées. On le préconise aussi pour soulager les douleurs digestives et intestinales.

Il y a autant de miels que de fleurs, avec des vertus communes et spécifiques. En cas d’infection ORL, les miels les plus recommandés sont :
♥Le miel de thym : antiseptique des voies respiratoires, booste la reconstruction du tissu cellulaire, expectorant, antifongique.

♥Le miel d’eucalyptus : antibactérien, adoucit la gorge, soulage la toux grasse.

♥Le miel de pin : antiseptique, lutte contre les inflammations ORL.

♥Le miel de sapin : reminéralisant, antiseptique, combat les infections respiratoires.

Recette : Avalez une cuillère à soupe de miel pour une efficacité pure ou en mélange dans une tisane.
Mon expérience : le miel est miraculeux et fait partie de mes indispensables santé et soins. ! De nombreuses études prouvent sont efficiences.

Les tisanes

On ne peut le nier, une bonne tasse de thé ou de tisane, par grand froid, réchauffe le cœur et le corps. Boire des tisanes est bénéfique en cette période en sélectionnant notamment celles avec des plantes et racines reconnues pour leurs bienfaits contre les maladies hivernales.
Je peux citer :
♥La guimauve, althaea officinalis : antitussif, soulage les inflammations respiratoires et les irritations.

♥La lavande, lavandula : antiseptique, purifiante, bactéricide, calmante.

♥Le chèvrefeuille, lonicera caprifolium : propriétés anti-grippe, antivirale, désinfectante.

♥La camomille, chamaemelum nobile/anthemis nobilis : apaisante, antispasmodique, antibactérienne.
Le mieux est de les acheter entières chez un herboriste.

Recette : pour ma part, je me fais une tisane maison qui a fait ses preuves :
♥1 bâton de cannelle : antioxydante, antimicrobienne, régule la glycémie, booste le métabolisme.
♥7 clous de girofle : analgésique, antiviral, anti-inflammatoire.
♥7 gousses de cardamome : aide à la digestion, antiseptique, antispasmodique, purifiante.
♥1 morceau de gingembre frais (1cm env.) : antioxydant, anti-nauséeux, facilite la digestion, anti-inflammatoire, tonifiant.
♥1/2 citron : antioxydant, antimicrobien, anti-infectieux.
2 cuillère à soupe de miel d’eucalyptus ou de thym : propriétés cicatrisantes, anti-infectieuses et revigorantes.

Mettez dans une casserole 250ml d’eau ainsi que tous les ingrédients, sauf le miel et le citron. Laissez bouillir pendant 2-3 minutes et éteignez le feu. Infusez 10 minutes.
Réchauffez un peu si besoin pour que la boisson soit chaude. Versez l’infusion dans un mug et ajoutez le miel et le jus du 1/2 citron.
Mon expérience : cet élixir, au goût épicé, réchauffe et atténue significativement les douleurs de la gorge. Il nous plonge dans un instant cocooning et relaxant.

L’huile essentielle de thym linalol Bio

Cette huile est un puissant anti-infectieux.
Recette : mettez 2 gouttes d’huile essentielle dans une cuillère à café de miel et avalez. Buvez ensuite une gorgée d’eau pour empêcher l’irritation des muqueuses sensibles. A prendre une fois par jour pendant 3 jours de suite maximum et à distance de la prise de médicaments.

Attention : les huiles essentielles sont très concentrées et doivent être utilisées avec précaution ! Elles sont déconseillées à la femme enceinte, allaitante et aux jeunes enfants. N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin ou pharmacien avant de les utiliser.
Mon expérience : cette huile essentielle est une de mes favorites ! Elle m’a sauvé plus d’une fois en évitant à un rhume de se déclarer après les premiers signes d’apparitions de symptômes !

L’inhalation

L’inhalation est un procédé très utilisé en cas de nez bouché. En effet, elle réhydrate les muqueuses et facilite l’élimination des toxines. En association avec des huiles essentielles, son action est décuplée. Mes huiles essentielles fétiches pour décongestionner mes voies respiratoires sont :
♥L’huile essentielle d’eucalyptus globulus Bio.
♥L’huile essentielle de menthe poivrée Bio.
♥L’huile essentielle de tea tree Bio.
Elles ont toutes les trois des propriétés antivirales, antibactériennes, rafraichissantes et fortifiantes.

Recette : Chauffez de l’eau et mettez-la dans un inhalateur ou une petite bassine. Ajoutez 5 gouttes d’huile essentielle de votre choix ou 2 de chacune. Posez une serviette sur votre tête et respirez cette vapeur bienfaitrice. A Réitérer matin et soir.
Si le dosage est trop fort pour vous, réduisez les quantités.
Attention : les huiles essentielles sont très concentrées et doivent être utilisées avec précaution ! Elles sont déconseillées à la femme enceinte, allaitante et aux jeunes enfants. N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin ou pharmacien avant de les utiliser.
Mon expérience : L’inhalation est un bonheur ! Après une séance, mon nez est débouché et j’ai une sensation de bien-être.


L’ensemble de ces remèdes ont fonctionné sur moi et des membres de ma famille soit pour prévenir, soulager ou guérir de ce type d’infections d’hiver. Encore une fois, les remèdes de grand-mère ou naturels ne dispensent pas de consulter un spécialiste si les symptômes sont inquiétants ou persistants. Pour l’utilisation des huiles essentielles, se renseigner avant est important pour savoir si elles sont compatibles avec un traitement que l’on prend déjà ou si elles pourraient être contre-indiquées pour certaines pathologies que l’on a.

Partager

Laisser un commentaire